EN 2015 :

* C'est un mec qui dit : « Je me suis marié deux fois, deux échecs !! La première s'est barrée, la seconde est restée... »

* Une vieille dame croise un jeune homme dans la rue et lui demande :
- Quel âge me donnez-vous ?
- Les jambes 45, les bras 25, les seins 35, le visage 40, les hanches 30...
- Oh ! Mais vous me flattez !
- Attendez ! Je n'ai pas encore fait l’addition !

* Une dame très âgée, qui se déplace en prenant appui sur une canne, monte dans un bus bondé. Nous sommes en 2015, donc personne ne lui cède sa place. Elle tient difficilement debout et, à l'occasion d'un arrêt un peu brutal de l'autobus, sa canne dérape sur le sol et elle s'étale de tout son long.
Bien assis sur son siège, un petit garçon d'environ six ans la regarde et lui dit : « Vous savez Madame, si vous aviez mis un petit bout de caoutchouc au bout, vous ne seriez pas tombée ! »
La vieille dame, très en colère, lui répond : « Et si ton père avait fait la même chose il y a six ans, j'aurais eu un siège libre aujourd'hui... petit con !! »

* Une blonde qui vient d’être opérée demande à son chirurgien : « Docteur, quand vais-je pouvoir reprendre ma vie sexuelle ? »
Etonné, le chirurgien répond : « C’est la première fois, madame, qu’on me pose cette question après une opération des amygdales ! »

EN 2014 :

* Un Africain demande au médecin blanc :
- C'est quoi exactement le Viagra ?
- C'est des pilules qui vous font faire l'amour 8 fois par jour…
- Aaah ! c'est un calmant alors !

* - Je fais vraiment un boulot à la con; je suis livreur de pizzas. Toute la journée, je les vois, je les sens, je les touche, mais je ne peux pas les bouffer, même pas les lécher !
- C’est pareil pour moi.
- Toi aussi t’es livreur de pizzas ?
- Non, je suis gynécologue.


EN 2013 :

*** LA LANGUE FRANCAISE…
* Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la terre alors qu’elle est ronde ?
* On remercie un employé lorsqu’on n’est pas content de ses services
* Pourquoi met-on de l’argent de côté quand on veut en avoir devant soi ?
* Pourquoi, lorsque vous ne partagez pas l’avis de quelqu’un, dit-on que les avis sont partagés ?
* Ce sont souvent les meilleurs crus qui donnent les plus fortes cuites

* Deux hommes sont à la pêche sur glace à leur trou de pêche favori, Ils pêchent tranquillement en buvant leur bière.... Presque silencieusement, afin de ne pas effrayer le poisson, Bob dit :
- Je pense que je vais divorcer d'avec ma femme, elle ne m'a pas parlé depuis plus de 2 mois.
Son compagnon continue lentement à boire sa bière à petits coups et dit alors pensivement :
- Réfléchis bien... Des femmes comme ça, c'est dur à trouver...

* Une superbe jeune femme sort de chez le fleuriste avec un magnifique bouquet de roses. Un monsieur s'approche et lui dit :
- Mademoiselle, vous ne pouvez savoir à quel point j'aimerais être à la place de vos roses.
- Ah bon mais pourquoi monsieur?
- Mais pour être dans vos bras, voyons !
- Ah ! Mais ne vous y fiez pas... Aussitôt à la maison, je leur coupe la queue.

* Une très belle femme frappe à la porte de son voisin et lui dit :
- J'ai une envie folle de m'amuser, de me saouler et de faire l'amour toute la nuit... êtes vous occupé ce soir ?
- Non ! répond le voisin tout heureux
- Alors, vous pouvez garder mon chat ???

* Un petit garçon arrive en courant vers sa mère : - Maman, j'ai vu le coq s'accoupler dix fois, ce matin !
Sa mère : - Va donc dire ça à ton père, il comprendra.
Le petit garçon va informer son père : - Papa, maman m'a dit de te dire que j'ai vu le coq s'accoupler dix fois ce matin et que tu comprendrais...
Son père : - Est-ce que les dix fois, c'était avec la même poule ?
- Non.
- Va donc le dire à ta mère, elle comprendra…

* Un homme vient de mourir. Le curé, lors de la cérémonie, s’étend en éloges :
- C’était un bon mari, un excellent chrétien, un père exemplaire …
La veuve se tourne vers un de ses enfants et lui dit à l’oreille :
- Va jusqu’au cercueil et regarde si c’est bien ton papa qui est dedans.

* C'est un enfant qui a été frappé par la voisine. La mère, furieuse, va lui demander des explications :
- Pourquoi avez-vous frappé mon fils ?
- Parce qu’il est mal élevé : il m’a traité de grosse.
- Et vous croyez qu’en le frappant vous allez maigrir !

* Le père, rassemble sa progéniture.
- Les enfants, cette année, nous avons décidé de partir en vacances en pension complète !!!
- C'est quoi la pension complète ? demande le plus jeune.
- La pension complète c'est le top ! Nous allons dormir dans un hôtel où une dame viendra le matin refaire nos lits, faire le ménage, remettre des serviettes propres. Au restaurant de l'hôtel, on pourra aller prendre un copieux petit déjeuner, des cuisiniers nous prépareront notre déjeuner et notre dîner pendant que nous nous promènerons. C'est super, non ????
- Oui, oui ! Répond le petit sur un air dubitatif.
- Quelque chose ne va pas, s'inquiète le père ?
- Non, non, c'est très bien, seulement, je me demande pourquoi on emmène maman, alors !!!

*** APHORISMES :
* Je déteste qu’on essaie de me faire passer pour un con. J’y arrive très bien tout seul…
* Si le flic me dit « papiers » et que je réponds « ciseaux », j’ai gagné ?
* - Vous rouliez à combien ? - Bah… tout seul…
* En Chine, si t’as pas de bol eh bien… t’as pas de riz.
* Tu penses toi aussi que l’invention du suppositoire restera dans les annales ?
* Mettre une gifle à une voyante et lui dire « et celle là, tu l’as vue venir ? »
* C’est en se plantant qu’on devient cultivé.
* Je ne bois jamais à outrance. Je ne sais même pas où c’est…
* Quand un unijambiste se lève du mauvais pied, il s’en rend compte de suite.
* J'ai postulé pour travailler dans un pressing et ils m'ont dit de repasser demain…
* Mieux vaut être une vraie croyante qu'une fosse septique.
* Il est impossible de faire 1 000 pompes par jour... sauf si vous êtes un enfant chinois dans une usine Nike.
* Une lesbienne qui n'a pas de seins, c'est une homo plate ?
* Jésus-Christ est un exemple pour tous : même en mauvaise posture, il n'a jamais baissé les bras.
* Un milliardaire change de Ferrari tous les jours, et un SDF change de porche tous les jours.
* J'ai l'intention de vivre éternellement, pour le moment, tout se passe comme prévu.
* Je me demande si à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas 4 saisons.
* Comme dirait Dracula, j'irais bien boire un cou.
* Quand un crocodile voit une femelle, il l'accoste.
* Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
* A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, réponds-lui qu'il ne fallait pas tous les essayer.
* Jeanne d'Arc s'est éteinte le 30 mai 1431, environ deux heures après sa mort.
* Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.
* DSK sera désormais vigile au FMI : Il va monter Lagarde.
* Ma femme me traite comme un Dieu : elle oublie totalement mon existence sauf quand elle a besoin de moi.
* Dieu a créé l’homme dix minutes avant la femme pour qu’il ait le temps d’en placer une.
* Ma femme a fait un truc hier avec sa bouche que tous les hommes adorent. Elle l'a fermée.
* Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.
* Défense de courir sous peine de poursuite.
* A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué.


EN 2012 :

* Une jeune journaliste de CNN avait entendu parler d'un très, très vieux juif qui se rendait deux fois par jour prier au mur des lamentations, depuis toujours. Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur. Après trois quarts d'heure de prière et alors qu'il s'éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s'approche pour l'interviewer.
- "Excusez-moi, monsieur, je suis Rebecca Smith de CNN. Quel est votre nom ?"
- "Moshe Rosenberg", répond-t-il.
- "Depuis combien de temps venez-vous prier ici ?"
- "Plus de 60 ans", répond-t-il.
- "60 ans ! C'est incroyable ! Et pour quoi priez-vous ?"
- "Je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans. Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine. Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain..."
- "Et que ressentez-vous après 60 ans de prières ?"
- "... J'ai l'impression de parler à un mur."

* Barak Obama et Angela Merkel mangent à la Maison Blanche. Un invité s'approche et leur demande : "De quoi parlez-vous ?"
- "Nous élaborons des plans pour la troisième guerre mondiale", répond Obama.
- "Et quels sont ces plans ?", demande l'invité.
- "Nous allons tuer 14 millions d'arabes et 1 dentiste.", répond Merkel.
L'invité les regarde confondu et questionne : "Un dentiste ?... Pourquoi allez-vous tuer un dentiste ?"
Obama donne une tape sur l'épaule de Merkel et dit : "Qu'est-ce-que je t'avais dit ? .. Personne ne posera la question pour les arabes !".

* De retour d'Alsace, Sarkozy vient se recueillir sur la tombe du général De Gaulle. Soudain, il entend une voix très très grave lui disant : "Nicolas... Nicolas... "
Sarko n'en revient pas : voila que De Gaulle me parle! Il prête mieux l'oreille et il entend : "Amènes-moi un cheval. "
Tout ému, il rentre à Paris et ne peut s'empêcher d'en parler à Hollande. Hollande, pour une fois tout feu tout flamme: "Mais tu deviens trop vieux, ces élections, c'est plus pour toi, tu devrais te reposer. Voila que tu entends des voix !!! Viens, monte dans mon hélico, on va aller vérifier... "
Arrivés tous les deux à Colombey, ils se penchent sur la tombe et il ne se passe rien, Hollande rit très fort: "Je te l'avais dis, vas te reposer et ne joue plus aux élections, c'est pas pour toi... "
Mais soudain, la voix reprend: "Nicolas... Nicolas... "
Hollande et Sarkozy écoutent et la voix reprend: "Nicolas... Nicolas... Je t'avais dis: "Un cheval, pas un âne !!!"


EN 2011 :

* A la télé, j’ai regardé une émission, dans laquelle un docteur affirmait que pour obtenir la paix intérieure nous devions toujours finir ce que nous avions commencé et qu’à cette condition nous bénéficierions davantage de calme dans nos existences. J’ai regardé autour de moi, j’ai fait le tour de la maison pour trouver les choses que j’avais commencées sans les terminer et… … j’ai fini une bouteille de rosé de Provence, une bouteille de Châteauneuf du Pape, une vouteille de bodka, un buteil de rom, le rest de lexmil et 1 bpoit de choccccla. Wou zimagginné pa com jem sens achemen mieu mintnan. Psasse le mssage a tou ceux con bsoin de paix intrieur é di leurrke jeu lé zém.

* Dieu ordonna à David de guetter... et David Guetta !
Dieu ordonna à Hélène de s'égarer... et Hélène Ségara !
Dieu ordonna à Thierry d'en rire... et Thierry Henry !
Dieu ordonna à Bruce de lire... et Bruce Lee !
Dieu ordonna au Coca de coller… et le Coca Cola !
Dieu demanda à Mme Sarkozy de bronzer et ... Carla Bruni !!!
Dieu ordonna à Castor de ramer... et Castorama
Dieu ordonna à Mara de donner... et Maradona
Dieu ordonna au chaud de coller... et le chocolat
Dieu a dit : "ton petit lira"... et le petit Lu
Dieu dit à Lustu de croire... et Lustucru
Un jour, Dieu demanda à Jack de sonner à la porte... et depuis Jackson...
Un jour, Dieu demanda à Hugo de bosser et maintenant, Hugo boss.
Dieu sema le blé et Marc Lavoine.
Enfin, Dieu interdit aux Gendarmes d'être tristes ... et depuis la Gendarmerie.

* ATTENTION à LA GRIPPE...... 1er décès
Un fonctionnaire de la douane du Havre vient de décéder de la grippe !!! En rentrant chez lui l'homme ne se sentait pas bien du tout : vertiges, palpitations, jambes flageolantes, maux de ventre etc... Sa femme l'a envoyé au lit et lui a dit de prendre deux aspirines... Le lendemain, elle l'a trouvé mort dans son lit.
Directo, elle a appelé le médecin et lui a expliqué qu'elle lui avait donné deux aspirines pour le faire transpirer, comme on fait d'habitude pour évacuer toutes les saloperies qu'on a dans le corps.
- Mais, Madame, vous l'avez tué !
- Comment dit la dame, vous m'accusez ?
- Mais bien sûr Madame ! On ne fait pas transpirer un fonctionnaire!

* Un adjudant explique aux soldats la théorie de la gravitation :
- Si, par exemple, vous jetez une pierre en l'air, elle va retomber sur terre ! Eh bien, c'est ça, la gravitation !
- Et si la pierre tombe dans l'eau, demande un soldat ?
- Dans ce cas, ce n'est plus de notre compétence, répond l'adjudant, c'est du ressort de la marine…

* Quelle est la différence entre un PDG et un SDF ?
L'un change de Ferrari tous les ans et l'autre change de porche tous les jours.

* Une jeune rebelle très libérée entre dans un bar toute nue, va vers le bar et demande au garçon une bière bien froide. Le barman reste là à la regarder sans bouger.
- Qu'est qu'il y a, dit elle, vous n'avez jamais vu une femme nue ?
- Oh si, souvent !
- Et alors qu'est ce que vous regardez ?
- Je voudrais simplement voir d 'où vous allez sortir l'argent pour payer !

* Quel est le sexe des cigognes qui livrent les bébés ?
Des mâles naturellement ! Avez-vous déjà vu des femmes fermer leur bec plus de 5 minutes ?

* Comment fait-on l'amour en se donnant à 100 pour 100 ?
On se met sur son 31 et on fait un 69.

* Pourquoi les spermatozoïdes sont-ils tristes ?
Parce que s'ils étaient gays, ils seraient dans la merde.

* Quelle est la différence entre un baril de lessive et un commissariat de police ?
Dans un baril de lessive, on trouve toujours au moins deux agents actifs !


EN 2010 :

* Une institutrice de maternelle demande aux enfants de sa classe la profession de leurs parents.
- Mon papa, il est policier, et ma maman, elle est ingénieur, dit le premier.
- Moi, mon papa, il est plombier, et ma maman, elle est dentiste, dit le second.
Le troisième dit d’une petite voix : - Heu… Moi, mon papa, il est danseur nu dans un cabaret gay.
Tous les enfants éclatent de rire. La maîtresse, un peu décontenancée, les rappelle à l’ordre : - C’est un métier comme un autre, leur explique-t-elle, et ce qui est important, c’est que ce papa soit heureux de le faire. Bon, c’est l’heure de la récréation, annonce-t-elle avec un peu de soulagement. Elle retient le troisième élève :
- Dis-moi, tu veux que nous parlions un peu de ton papa ? Tu avais l’air un peu embêté…
L’enfant regarde autour de lui pour s’assurer que lui et la maîtresse sont seuls.
- Non, en fait, mon papa, il joue en équipe de France de football, mais j’avais trop honte de le dire.


EN 2007 :

* Que fait un haltérophile pour se reposer ? Il se désaltère…

* Un type rencontre un copain : - Dis-moi, Jeannot… Je peux compter sur ta discrétion ?
- Ben oui, pourquoi ?
- J’ai un besoin pressant d’argent… - Compte sur moi, c’est comme si tu ne m’avais rien dit.

* Terrible accident en Belgique: un hélicoptère s'écrase dans un cimetière... Les sauveteurs ont déjà dégagé plus de 500 corps.

* En Belgique, un escalator est tombé en panne en pleine heure de pointe. 40 personnes sont restées bloquées pendant plus de 5 heures.

* Un couple part aux États-Unis avec sa chauve-souris et son putois. L'homme lance à sa femme:
- La chauve-souris, je la planque sur mon T-shirt, les Américains croiront que c'est un T-shirt de Batman.
- Et le putois?
- On va le mettre dans ta culotte…
- Mais tu n'y penses pas! Et l'odeur?
- Ben, tant pis, s'il meurt, il meurt…

* C'est l'histoire d'un mec qui veut se faire embaucher aux impôts. Il passe les différents entretiens; tout se passe bien et au dernier moment il se sent obligé d'apporter quelques précisions:
- Ecoutez, il faut que je vous dise, j'ai un problème anatomique. Voyez-vous, j'ai fait la guerre et une grenade a explosé trop près de moi. Résultat, je n'ai plus de testicules.
- Monsieur, pas de problème, nous sommes une entreprise humaine. Nous ne faisons pas de ségrégation: vous avez passé avec succès les tests de recrutement, je vous engage.
- Parfait, merci beaucoup. Quand puis-je commencer?
- Disons lundi à 11 H 00.
- Ecoutez, je sais très bien que les bureaux ouvrent à 9H. Je ne veux pas de traitement spécial en raison de mon handicap. Je serai donc là lundi à 9H!
- Je vous assure que ce n'est pas la peine, car chez nous, de 9H à 11H, les gens passent le temps à se gratter les couilles en se demandant ce qu'ils vont bien pouvoir faire le reste de la journée ...


AVANT 2007 :

* Une vieille dame entre dans un restaurant exotique, s'assied, consulte la carte et commande un steak de baleine. Puis, glissant un pourboire dans la main de la serveuse, elle lui chuchote:
- Soyez gentille, gardez moi la tête pour mon chat.

* Au zoo, des singes, derrière leur grille, regardent d'un air accablé les passants. L'un d'eux soupire :
- On dira ce qu'on voudra, mais, décidément, il n'y en a pas beaucoup dont on est fier d'être les ancêtres !

* LE BETISIER DE LA SECU (seconde partie):
• J'ai une femme à l'état de grosse et je désire m'inscrire à la présentation.
• Certificat prénatal pour mon enfant que je mets dans cette lettre pour arranger mon dossier.
• Habitant sur un derrière et ne m'y trouvant pas bien, je voudrais obtenir un prêt pour améliorer mon habitat.
• Selon vos instructions, j'ai donné le jour à deux jumeaux dans une enveloppe ci-jointe.
• Le bébé a besoin de lait et le père ne peut lui en donner.
• Vous avez changé mon petit garçon en petite fille. Est- ce que cela fait une différence ?
• En réponse a votre requête, les dents du devant vont très bien, mais les dents de mon derrière me font très mal.
• Ma femme est enceinte, je vous envoie mes petites affaires dans ce papier.
• Mes dents sont tellement mauvaises que je ne peux mâcher que du potage.
• On a coupé les bourses de mon fils, il ne va plus en classe.
• Comme mon pauvre mari doit partir chez les fous, je l'envoie à votre bureau.
• Je suis restée malade à cheval sur deux mois.
• J'espère que vous aurez pitié d'un pauvre homme qui a sept enfants à manger ainsi que sa femme et sa belle- mère.
• Je suis devenue veuve après le décès de mon mari.
• Ma rue a changé d'adresse.
• Mon mari souffre d'un abcès sédentaire.
• Depuis que le médecin a dit à mon mari de prendre la courtisane, il va mieux.
• Je me suis fait soigner avec les feuilles de maladie.
• Mon enfant n'a pas une bonne glande tyrolienne.
• J'ai mal a la tête et on m'a fait une césarienne.
• Question posée par une employée à un allocataire : "Quelle était votre position lors de la conception de l'enfant ?"
Réponse : "J'étais debout".

*** Pour les intellectuels seulement (de Philippe GELUK, animateur à la télé le dimanche avec Drucker) :

- C'est pas le tout de faire des disques pour l'Ethiopie. Encore faudrait-il songer à leur envoyer des tourne- disques...
- Le rire est la seule chose qui différencie l'homme de la bête, si l'on excepte toutefois la veulerie, la méchanceté, l'avarice, la cruauté mentale, l'orgueil, la perfidie, la malhonnêteté, l'alcoolisme, la vulgarité, l'appât du gain et le sens des affaires.
- Il paraît que notre cerveau ne fonctionne qu'à 50 % de ses capacités. Je ne le crois qu'à moitié...
- Personne n'a jamais réussi à savoir quel était le comble de l'ignorance.
- Le type qui a inventé l'écriture, il a inventé la lecture tout de suite après.
- Pour avoir de l'argent devant soi, les gens mettent de l'argent de côté. C'est idiot.
- J'irais bien voir un film avec Emmanuelle Béart. Si toutefois elle accepte d'y aller avec moi...
- Comment voulez-vous que je sache si je suis trop gros ? Je ne vois pas le cadran de la balance.
- Prendre un coup de vieux, ça ne veut pas obligatoirement dire qu'on se fait taper dessus par un octogénaire.
- La différence entre l'amour et l'argent, c'est que si on partage son argent, il diminue.
Tandis que si on partage son amour, il augmente. L'idéal étant d'arriver à partager son amour avec quelqu'un qui a du pognon.
- Les hommes sont plus que les femmes victimes de la drogue. Les femmes sont plus que les hommes victimes de la drague. Il n'est pas nécessaire d'être gros pour être un gros con. Il suffit d'être con.
- Dans ce monde de profit qui est le nôtre, l'argent est roi. Tout se monnaie. Tout se paye. Seule la violence est gratuite.
- Pour devenir officier, il faut avoir été sous-officier. Pour devenir marin, il n'est pas nécessaire d'avoir été sous-marin.
- Allez donc faire comprendre à des élèves que l'enseignement primaire n'est pas primaire, que le secondaire est loin d'être secondaire et que le supérieur est parfois moyen.
- Devenez veilleur de nuit (cours du soir), pilote de course (cours accélérés) ou facteur (cours par correspondance).
- Il y a des livres qui rendent con. Le problème, c'est que c'est après les avoir lus...que l'on s'en rend compte.
- Je suis content de ma bagnole. Peut-on appeler ça de l'auto-satisfaction?
- Savez-vous quel est le point commun entre un robot et une sauce napolitaine? J'ose à peine le dire tellement c'est nul. Ils sont tous les deux automates.
- Personnellement, je trouve que terrorisme, missile ou pollution sont des plus gros mots que caca, merde ou prout.
- Dans la vie, il y a deux choses que l'on ne peut pas faire à moitié. C'est naître et mourir.
- La différence entre la chasse et la guerre, c'est qu'à la chasse on ne fait pas de prisonniers.
- Le mot "long" est plus court que le mot "court" C'est dingue, non?
- Ca m'étonnerait que les Russes nous envahissent un jour. Il paraît qu'ils ont les pires difficultés pour sortir de chez eux.
- Si les lentilles vous font péter, portez des lunettes.
- Il y a longtemps que le record du 100m serait tombé si le type qui donne le départ visait les coureurs au lieu de tirer en l'air.
- La déclaration universelle des droits de l'homme comporte 30 articles.
Certains pays en ont ajouté un 31ème. L'article 31 annule les 30 premiers.
- Chaque minute en Amazonie, on déboise l'équivalent de 60 terrains de football. C'est un peu idiot. Il n'y aura jamais assez de joueurs.
*** fin des remarques de Philippe GELUK ***

* Quelle est la différence entre la lessive et la SNCF ?
Dans la lessive il y a des agents actifs…
* Tarzan attend à la maternité. Jane est en train d'accoucher. Tarzan s'impatiente, il voit une infirmière qui sort de la salle et lui demande :
- C'est un garçon ou une fille ?
Alors l'infirmière répond :
- On ne sait pas, monsieur, nous n'avons pas encore réussi à l'attraper !

* Devinettes :
- Pourquoi les gens vont-ils à la messe avec des gants ?
Pour l'Ave Maria...
- Pourquoi les gens vont-ils à la messe avec des boules Quiès ?
Parce que Jésus-Christ...

*** La scène: un poulet au bord d'une route. Il la traverse…
La question: "Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?"
Les réponses :
RENÉ DESCARTES : Pour aller de l'autre côté.
PLATON : Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai.
ARISTOTE : C'est la nature du poulet de traverser les routes.
KARL MARX : C'était historiquement inévitable.
HIPPOCRATE : En raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.
MARTIN LUTHER KING JR. : J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.
BILL CLINTON : Je jure sur la constitution qu'il ne s'est rien passé entre ce poulet et moi.
EINSTEIN : Le fait que ce soit le poulet qui traverse la route ou que ce soit la route qui se meuve sous le poulet dépend uniquement de votre référentiel.
ZEN : Le poulet peut vainement traverser la route, seul le Maître connaît le bruit de son ombre derrière le mur.
JEAN-PIERRE RAFFARIN : Le poulet n'a pas encore traversé la route, mais le gouvernement y travaille.
JEAN ALESI : Je ne comprends pas, théoriquement, le poulet il avait le temps de passer.
NELSON MONTFORT : J'ai à côté de moi l'extraordinaire poulet qui a réussi le formidable exploit de traverser cette superbe route : " Why did you cross the road ? "
" Cot cot !"
" Eh bien, il dit qu'il est extrêmement fier d'avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C'était une traversée très dure, mais il s'est accroché, et..."
RICHARD VIRENQUE : C'était pas un lapin ?
KEN LE SURVIVANT : Peu importe, il ne le sait pas mais il est déjà mort.
JEAN-CLAUDE VANDAMME : Le poulet la road il la traverse parce qu'il sait qu'il la traverse, tu vois la route c'est sa vie et sa mort, la route c'est Dieu c'est tout le potentiel de sa vie, et moi Jean Claude Super Star quand je me couche dans Timecop quand le truck arrive je pense à la poule et a Dieu et je fusionne avec tout le potentiel de la life de la road! Et ça c'est beau !
FOREST GUMP : Cours, poulet, cours !!!
STALINE : le poulet devra être fusillé sur le champ, ainsi que tous les témoins de la scène et 10 autres personnes prises au hasard, pour n'avoir pas empêché cet acte subversif.
GEORGE W. BUSH : Le fait que le poulet ait pu traverser cette route en toute impunité malgré les résolutions de l'ONU représente un affront à la démocratie, à la liberté, à la justice. Ceci prouve indubitablement que nous aurions dû déjà bombarder cette route depuis longtemps.. Dans le but d'assurer la paix dans cette région, et pour éviter que les valeurs que nous défendons ne soient une fois de plus bafouées par ce genre de terrorisme, le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique a décidé d'envoyer 17 porte-avions, 46 destroyers, 154 croiseurs, appuyés au sol par 243000 G.I. et dans les airs par 846 bombardiers, qui auront pour mission au nom de la liberté et de la démocratie, d'éliminer toute trace de vie dans les poulaillers à 5000 km à la ronde, puis de s'assurer par des tirs de missiles biens ciblés, que tout ce qui ressemble de près ou de loin à un poulailler soit réduit à un tas de cendres et ne puisse plus défier notre nation par son arrogance. Nous avons décidé qu'ensuite, ce pays sera généreusement pris en charge par notre gouvernement, qui rebâtira des poulaillers suivant les normes de sécurité en vigueur, avec à leur tête, un coq démocratiquement élu par l'ambassadeur des Etats-Unis. En financement de ces reconstructions, nous nous contenterons du contrôle total de la production céréalière de la région pendant 30 ans, sachant que les habitants locaux bénéficieront d'un tarif préférentiel sur une partie de cette production, en échange de leur totale coopération. Dans ce nouveau pays de justice, de paix et de liberté, nous pouvons vous assurer que plus jamais un poulet ne tentera de traverser une route, pour la simple bonne raison, qu'il n'y aura plus de routes, et que les poulets n'aurons plus de pattes. God Bless America. (Que Dieu bénisse l'Amérique).

*** La drogue, ce fléau !
Jésus, dans un état d'énervement avancé, convoque tous ses apôtres et disciples pour une réunion d'urgence concernant la trop forte consommation de drogue sur terre. Après avoir mûrement réfléchi, ils arrivent à la conclusion que pour régler le problème, ils doivent d'abord goûter les drogues eux-mêmes et ensuite décider de la façon de régler le problème. Il fut donc décidé qu'une commission formée d'apôtres retourne sur terre afin de collecter les différentes drogues. L'opération secrète se déroule donc et, 2 jours après, les apôtres mandatés commencent à revenir au paradis. Jésus attend à la porte. On frappe.
- Qui est là ?
- C'est Paul !
Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené, Paul ?
- Haschisch du Maroc.
- Très bien, mon fils, entre.
- Qui est là ?
- C'est Marc !
Jésus ouvre la porte
- Qu'as-tu ramené, Marc ?
- Marijuana de Colombie.
- Très bien, mon fils, entre.
- Qui est là ?
- C'est Matthieu !
Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené, Matthieu ?
- Cocaïne de Bolivie.
- Très bien, mon fils, entre.
- Qui est là ?
- C'est Jean !
Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené, Jean ?
- Crack de New York.
- Très bien, mon fils, entre.
- Qui est là ?
- C'est Luc !
Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené, Luc ?
- Speed d'Amsterdam.
- Très bien, mon fils, entre.
- Qui est là ?
- C'est Judas !
Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené, Judas ?
- Brigade des stups, tous contre le mur, les mains sur la tête, et vite !!!

*** Y'A JUSTE EN AMERIQUE :
1. Y'a juste en Amérique......qu'une pizza peut se rendre à votre domicile plus rapidement qu'une ambulance.
2. Y'a juste en Amérique......que les guichets automatiques de type "service au volant" sont dotés de lettres en Braille.
3. Y'a juste en Amérique......que les pharmacies font marcher les malades jusqu'au fond du magasin pour obtenir leurs prescriptions pendant que les personnes en bonne santé peuvent acheter leurs cigarettes à l'entrée.
4. Y'a juste en Amérique......que les gens commandent un cheeseburger double, une grosse frite et un coke diet.
5. Y'a juste en Amérique......que les banques laissent les deux portes ouvertes mais enchaînent les stylos au comptoir.
6. Y'a juste en Amérique......qu'on laisse les autos valant des milliers de dollars dans l'entrée et garde plein de cochonneries inutiles dans les garages.
7. Y'a juste en Amérique......qu'on utilise des répondeurs pour filtrer nos appels, et l'appel en attente pour s'assurer de ne pas manquer l'appel de quelqu'un à qui on ne voulait pas parler de toute façon.
8. Y'a juste en Amérique......qu'on utilise le mot "politique" pour si bien décrire le processus : en latin "poli" veut dire "plusieurs" et "tiques" veut dire "créatures suceuses de sang".

* Trois chirurgiens américains discutent ensemble des opérations les plus difficiles qu'ils ont réalisées. Le premier dit : "Je suis le meilleur chirurgien du Texas : un pianiste de concert avait perdu 7 doigts en tondant son gazon, je les ai recousus et, 8 mois après, il donnait un concert pour la reine d'Angleterre !".
Le deuxième dit : "Ce n'est rien. Moi, j'ai opéré un gars qui avait perdu ses deux bras et ses deux jambes. Deux ans après, il a gagné une médaille d'or aux Jeux Olympiques !".
Le dernier dit alors : "Moi, il y a quelques années, un gars shooté à la cocaïne et à l'alcool s'est jeté sous un train avec son cheval.. Tout ce qu'il restait c'était le cul du cheval, le chapeau de cow-boy du gars et un peu de cervelle éparpillé..."
Les deux autres, ensemble : "Et alors ?"
Et le dernier, avec un grand sourire: "Devinez qui est président des Etats-unis en ce moment ?"

*** Quelques mots d'excuses de parents (orthographe respectée) :
- Monsieur,
Paul est tombé hier soir de bicyclette ; il a eu le front ouvert et le pantalon déchiré. Le docteur l'a recousu et je vous le renverrai quand il sera repassé. Mes respects.

- Messieur,
Je n'est pas comprit que Gérard aille un zéro en composition d'orthographe alors qu'ici il a pas de fotes dans les dictés qu'ont lui fé fer a la maison. Veullé revoir sa copie. Remerciement.

- Monsieur l'instituteur,
Ses notes à Bernard descende tout les mois. C'est vous qui devené plus sévère ou c'est lui qui deviens paresseux ? Dites le nous pour qu'on ces vice vite.

- Madame,
Mireille est rentrée hier soir avec une bonne grippe. Je lui ai fait garder le lit et lui ai donné un bon grog avec un sexe de citron. Si cela lui fait de l'effet, je la renverrai vendredi.

- Monsieur le Directeur,
Norbert s'est électrifié en reparant une lampe, s'est pourquoi il a une ampoule à sa main bandé dont je vous mets au courant.

- Monsieur le maitre d'école,
L'ane étant malade veuiller autorisé mon fil a le remplacé pour la journée de demain. Ca m'obligerait a cause des foins. Merci.

- Monsieur,
Louis a été empoisoné par de la creme au oeufs pas frais et moi aussi ainsi que mon mari. Je ne vous envoie donc qu'Isabelle aujourd'hui. Elle na rien parce qu'elle a eu la chance d'etre puni et privé de dessert. Vous êtes toujours invité à la maison avec madame. Je vous diré le jour quand ca ira mieux pour nous.

*** Un p'tit collier de perles journalistiques...

- Le rapport de la gendarmerie révèle que Alain P... se serait suicidé lui-même. (Nord Eclair)
- Le mystère de la femme coupée en morceaux reste entier. (Est-Eclair)
- Quand Honore Gall s'est-il suicidé ? S'est-il donné la mort avant de se jeter à l'eau ? (Le Progrès)
- Très gravement brûlée, elle s'est éteinte pendant son transport à l'hôpital.(Dauphiné Actualité)
- Il lui bottait le derrière a tour de bras.
- Il abusait de la puissance de son sexe pour frapper son ex-épouse.
- Des trous dans sa culotte laissaient entrevoir une famille pauvre.
- En raison de la chaleur, les musiciens ne porteront que la casquette de l'uniforme.
- M. Jean B. remercie chaleureusement les personnes qui ont pris part au décès de son épouse.
- Elle est décédée mortellement.
- Ayant débuté comme simple fossoyeur, il a, depuis, fait son trou.
- Détail navrant, cette personne avait déjà été victime l'an dernier d'un accident mortel.
- Quand vous doublez un cycliste, laissez lui toujours la place de tomber. (Le Républicain Lorrain, 14/08/1954)
- Les mosquées sont très nombreuses car les musulmans sont très chrétiens.
- Ses hémorroïdes l'empêchaient de fermer l'œil.
- Tombola de la Société Bayonnaise des Amis des Oiseaux: le numéro 5963 gagne un fusil de chasse. (Sud-Ouest 24/11/1956)
- Le syndicat des inséminateurs fait appel a la vigueur de ses membres.
- Les kinés se sont massés contre les grilles de la préfecture.
- C'est la foire des veaux et des porcs: venez nombreux ! (La Vie Corrézienne, 09/05/1954)
- Journée du sang: s'inscrire à la boucherie.

* Un avion est sur le point de se crasher. Malheureusement, il y a 5 personnes à bord et seulement 4 parachutes. Le premier passager annonce : "Je suis Kobe Bryant, le meilleur joueur de la NBA. Les Lakers de Los Angeles ont besoin de moi. Je ne peux pas mourir ! ". Disant cela, il prend un parachute et saute.
Le second passager, Hillary Clinton, dit à son tour : "Je suis la femme de l'ex président des Etats-Unis. Je suis aussi la femme la plus ambitieuse de la Terre et je suis sénateur de l'Etat de New York et je vais être la première femme présidente des USA !". Elle a à peine terminé sa phrase qu'elle s'empare du second parachute et saute.
Puis le troisième passager, George W. Bush, dit : "Je suis l'actuel président des Etats-Unis d'Amérique. J'ai d'énormes responsabilités. Je suis le leader du monde libre face à la menace terroriste et je dirige la plus grande nation du monde. Et, par-dessus cela, je suis le président le plus intelligent de toute l'Histoire américaine. Les Américains ne veulent donc pas me voir mourir.". Il prend le troisième parachute et saute.
Le quatrième passager, le Pape, dit au cinquième passager, un petit écolier de 10 ans : "Ecoute mon enfant, je suis vieux et malade et il ne me reste pas beaucoup de temps avant de rejoindre Dieu. En tant que catholique, je te donne le dernier parachute". Et le gamin répond avec un petit sourire : "Non, ce n'est pas la peine, il reste encore un parachute pour vous. Le président le plus intelligent de l'Histoire américaine a pris mon cartable...".

* Un mari décide de se couper la moustache. Fier comme Artaban, il rentre chez lui. Sa femme lui ouvre la porte, lui saute au cou et l'embrasse chaudement. Ravi de l'effet qu'il a produit, le mari s'exclame :
- Tu vois, ma chérie, que c'était une bonne idée de me faire couper la moustache !
- Oh ! Mon Dieu !, s'écrie l'épouse, je ne t'avais pas reconnu !

* Deux collègues déjeunent à la cantine de leur société. Au dessert, le premier, après avoir épluché sa poire, en aligne les pépins sur la table. Son copain s'en étonne, alors l'autre lui explique :
-Tu ne sais donc pas que les pépins, mangés à part, rendent plus intelligent ?
- Non, je ne savais pas... Je veux essayer !
- D'accord ! Ca te coûtera 5 francs le pépin, il y en a 8, ça fait donc 40 francs...
Le type paie et mange les pépins. Soudain, il fait une remarque :
- Tout de même ! Tu me prends pour une truffe ? Pour 40 francs, j'aurais pu m'acheter plusieurs kilos de poires !
- Tu vois, les pépins font déjà de l'effet !

* Adam demande à Dieu :
- Seigneur, j'aimerais savoir pourquoi tu as fait Eve aussi belle et aussi désirable ?
- C'est pour que tu puisses l'aimer.
- Et pourquoi l'as-tu faite aussi idiote ?
- C'est très simple... Pour qu'elle puisse t'aimer !

*** Spéciale dédicace à tous les FONCTIONNAIRES et à ceux qui les côtoient (c'est à dire nous tous !) :

1/ Monsieur PTT (Petit Travail Tranquille) et Madame RATP (Reste Assise T'es Payée) ont un fils. Comment s'appelle- t-il ?
E.D.F. (Enfant De Fainéant).

2/ Dans une cour de récréation, trois gamins discutent.
Le premier dit: Oui, moi mon papa, il est l'homme le plus rapide au monde.
Les autres : Ah bon !!!
Le premier: Ben oui, il fait Paris-Lyon en 2 heures.
Les autres: Eh!!
Le premier: eh oui il est conducteur de TGV.
Les autres : Ah bon ! (Silence et réflexion).
Le deuxième : Eh bien, moi mon papa il est l'homme le plus rapide du monde.
Les autres : n'importe quoi !
Le deuxième: mais oui, mon papa il fait Paris-New York en 2 heures.
Les autres: tu déconnes hé !
Le deuxième: ben non , il est pilote de Concorde ! (Silence…)
Et le troisième: Eh bien, moi mon papa il est plus rapide que vos papas.
Les autres: non, non ce n'est pas possible, que fait ton papa???
Le troisième: Eh bien, mon papa est fonctionnaire, il termine son boulot à 5 heures, et à quatre heures il est déjà à la maison.

3/ L'inspecteur du Ministère de l'Education Nationale demande à un postulant qui désire devenir maître d'école :
- Pouvez-vous me donner 3 raisons qui vous motivent à devenir instituteur ?
Le candidat répond : " Décembre, juillet et août…"

4/ Quelle est la différence entre un fonctionnaire et un chômeur ?
Le chômeur a déjà travaillé, lui.

5/ Vous savez pourquoi les fonctionnaires font leurs manifs en défilant de République à la Bastille ?
Parce que c'est en descente...

6/ "La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts." (G. Clemenceau)

7/ "Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque, ce sont les plus hauts placés qui servent le moins." (G. Clemenceau)

8/ Quel est le jeu préféré des fonctionnaires ?
Le Mikado, car le premier qui bouge a perdu !

9/ C'est un fermier qui découvre un beau jour que l'une de ses poules ne pond plus que des oeufs carrés. Décidant d'exploiter cette anomalie spectaculaire, il prévient l'INRA de son cas, lequel vivement intéressé, prend la poule en pension contre une bonne compensation financière. Le problème, c'est qu'une fois installée a l'INRA, la poule recommence à pondre des œufs ovales. Convoqué pour constater le fait, le fermier va voir sa poule et lui demande ce qui ne va pas. Laquelle lui répond alors: "Eh alors... tu crois que j'vais continuer à me casser le cul, maintenant que je suis fonctionnaire?"

10/ Le fonctionnaire, c'est un super mari : quand il rentre le soir, il n'est pas fatigué...Et il déjà lu le journal...

11/ Dans un bureau de fonctionnaires, il n'y a que le bois qui travaille et les miroirs qui réfléchissent.

12/ - Dis, Toto, il fait quoi comme boulot ton papa ?
- Fonctionnaire.
- Et ta maman ?
- Ben elle fait rien non plus...

13/ Savez-vous pourquoi, dans les couloirs des bâtiments administratifs, il y a une ligne blanche au milieu ? Pour que ceux qui arrivent en retard ne gênent pas ceux qui partent en avance.

14/ Pendant une importante réunion du gouvernement, un ministre se penche vers un autre ministre et lui glisse à l'oreille :
- Dites moi...vous avez combien de fonctionnaires qui travaillent sous vos ordres ?
Et l'autre répond : - Oh ! Disons un sur dix...


* C'est un homme qui va chez le médecin :
- Docteur, je crois que je me prends pour un singe. Pouvez-vous m'examiner s'il vous plaît ?
- Je veux bien, mais il faudrait déjà que vous descendiez du lustre…

* Deux amis se rencontrent.
- Alors, ces vacances dans le désert ? demande le premier.
- C'était super, sauf que j'ai eu un accident. J'ai heurté un chameau avec ma voiture.
- C'est ennuyeux. Ca n'a pas été trop grave ?
- La voiture n'a rien, mais le chameau s'en est tiré avec deux bosses…

* Deux personnes un peu simples d'esprit se remémorent les grands moments du siècle. L'une dit à l'autre :
- Pour moi, je t'assure, Armstrong est le plus grand homme de ce siècle.
- Pourquoi dis-tu cela ? demande l'autre, étonné.
- Tu en connais beaucoup, toi, des gens qui jouent de la trompette, vont sur la lune et gagnent quatre fois le Tour de France ?

* Une dame un peu snob dit à une autre :
- Eh bien, ça y est, ma chère amie : mon caniche lit le journal !
- Je sais ! Mon teckel me l'a dit…

* Dans une maternité, l'infirmière demande à l'aide- soignante :
- Ce sont les quadruplés nés ce matin qui pleurent aussi fort ?
- Non, c'est leur papa…

* - Oh ! dit la jeune mariée dans la chambre, le soir de ses noces en se déshabillant, j'ai honte…
Son jeune mari l'embrasse, tout heureux de cette pudeur candide.
- C'est vrai, ajoute-t-elle, j'ai de plus en plus honte à chaque fois.

* Ils ont douze enfants : onze blonds, le douzième est roux, comme du cuivre. Le mari a des soupçons, mais ne dit rien. Son épouse tombe gravement malade et, avant de mourir, elle l'appelle :
- Chéri, j'ai quelque chose à t'avouer…
- A propos du dernier, sans doute ? De qui est-il ?
- De toi, mon ami, tout à fait de toi ! Oui, je t'assure, mais les onze autres…

* Le maître de maison sermonne sa petite employée:
- Il faut frapper avant d'entrer. On ne sait jamais, je pourrais être nu !"
- Que monsieur se rassure, je regarde toujours d'abord par le trou de la serrure.

* Si vous êtes professeur, voici quelques appréciations qui peuvent vous aider à remplir les bulletins scolaires (trouvées sur des bulletins, écrit par des profs motivant leurs élèves...):
"Attentif en classe... au vol des mouches."
"A touché le fond mais creuse encore..."
"En nette progression vers le zéro absolu !"
"A les prétentions d'un cheval de course et les résultats d'un âne"
"Participe beaucoup... à la bonne ambiance de la classe. Se retourne parfois... pour regarder le tableau."
"Ensemble bien terne, élève peu lumineux"
Juste en dessous, par un autre prof : "Élève brillant... par son absence"
"Dors en cours, sur le clavier ou le tapis de souris, selon l'urgence." Plus loin: "Ne se réveille que pour boire son café à l'intercours".
"Des progrès, mais toujours nul."
"L'apathie a un visage."
"Sèche parfois le café pour venir en cours."
"Un vrai touriste aurait au moins pris des photos."
"En forme pour les vacances."
"Tout comme son acolyte William, plonge inexorablement dans les profondeurs de la nullité."
"Fait preuve d'un absentéisme zélé."
"Fait des efforts désespérés.. ..pour se rapprocher de la fenêtre."
"Hiberne probablement." Plus loin: "Printemps arrivé, toujours pas réveillé."
"Elle mâche... Elle parle... Elle mâche... Elle parle..."
Et, sur un bulletin de terminale: "Sais lire, saura bientôt écrire…"

* Un ingénieur, un comptable, un chimiste, un informaticien et un fonctionnaire se vantaient chacun d'avoir un chien merveilleux.
Pour le démontrer, l'ingénieur dit à son chien: "Racine carrée, montre nous ce que tu sais faire ". Le chien trotte jusqu'à un pupitre, prend du papier et un crayon et dessine rapidement un carré, un cercle et un triangle...
Le comptable dit à son chien nommé Chiffrier: "Démontre leur ta compétence". Le chien se rend dans la cuisine, revient avec une douzaine de biscuits et les place en 3 piles égales de 4 biscuits...
Le chimiste prétend que son chien peut faire beaucoup mieux: "Thermomètre, lui dit-il, fais ton numéro". Le chien ouvre le réfrigérateur, prend un litre de lait, va se Procurer un verre de 10 cl dans l'armoire et y verse exactement 8 cl de lait sans en renverser une seule goutte...
L'informaticien croit bien les supplanter tous: "Disque- dur, lui commande-t-il, impressionne-les avec ton tour!". Le chien s'installe devant un ordinateur, le fait démarrer, fait partir le programme anti-virus, envoie un e-mail et installe un nouveau jeu...
Les quatre hommes se tournent vers le fonctionnaire et lui disent: "Et toi, qu'est-ce que ton chien peut faire?". "Pause-café", dit le fonctionnaire, "montre-nous tes talents!". Le chien se lève, mange les biscuits, boit le lait, efface tous les fichiers de l'ordinateur, monte le chien de l'ingénieur, prétend s'être blessé au dos en le faisant, remplit un formulaire d'accident de travail et prend un congé de maladie de six mois!

* Deux employés d'une administration se rencontrent:
- Ben alors, qu'est-ce qui t'arrive? Tu as une petite mine…
- Ne m'en parle pas. Je viens de changer de chef, je suis crevé!
- Il te fait travailler?
- Non, il ronfle!

* Un inspecteur visite un hôpital psychiatrique. Plusieurs malades se tiennent par les coudes en faisant le bruit de la locomotive: "Tchou-tchou-tchou…". L'inspecteur se tourne alors vers le directeur:
- Ca ne vous dérange pas tout ce bruit?
- Non, mais c'est la fumée qui me gêne…

*** Je ne résiste pas à l'occasion de vous livrer quelques-unes des pensées de Cavanna (extraites de son livre "Les pensées"):
* C'était chouette d'être de gauche quand il n'y avait pas de risque que la gauche règne.
* C'est en forgeant qu'on devient forgeron. C'est en limant qu'on devient limaçon. C'est en polissant qu'on devient polisson. C'est en lisant qu'on devient liseron. C'est en aimant qu'on devient hameçon. Mais pour devenir riche, Bon Dieu, comment fait-on?
* Si Dieu est Dieu, s'Il est cet être infiniment bon, s'Il est cette intelligence suprême, alors Il ne peut pas nous en vouloir de ne pas croire en Lui. C'est pourquoi je suis serein dans mon incroyance.
* L'homme est le seul animal qui, pour se reproduire, commence par enfoncer sa langue dans la bouche de sa femelle. Toutes les autres bêtes sans exception trouvent du premier coup quels sont les organes adéquats.
* Si les icebergs sont tellement dangereux, c'est parce que la plus grande partie de leur hauteur totale (90%) se trouve sous le niveau de la mer et est de ce fait invisible. Pour rendre un iceberg inoffensif, il suffit donc de le retourner.
* Etre un peu con, ça peut procurer de grandes joies simples. Vous devriez essayer.
* Quand j'entends le mot "culture", je sais qu'il va se dire des conneries.
* Le jeune futur matador, aux fesses bien moulées dans sa culotte à la con, qui se dresse gracieusement sur la pointe des pieds pour enfoncer rituellement ses deux javelots enguirlandés dans la nuque offerte, et puis fait un non moins gracieux saut de côté pour éviter les cornes du "fauve" , oh que je le hais!… Mais il risque sa peau, Monsieur!… Et alors? Qu'en ai-je à foutre? Le couvreur aussi risque sa peau, et tous les jours, mais il n'a pas de fanfare, lui, ni d'"habit de lumière", lui, ni de "Olé!", et il n'assassine ni ne torture personne, lui!
* Sportif, moi? Oui. Et c'est bien pour ça que je hais le sport. Ce qu'ils en ont fait. Ce que vous en avez fait. Cette tonitruance. Cette chienlit. Ce super-chauvinisme. Cet opium du peuple. Le sport, c'est tout un pays devenu soudain con à en crever, et fier de l'être.
* Alors, ça vient, cette troisième guerre mondiale? Ca ne peut pas durer comme ça, ce n'est pas naturel. L'industrie languit, le chômage augmente, le Chinois prolifère, la jeunesse ne sait plus quoi inventer et la moralité publique, n'en parlons pas. On se demande parfois ce que font les dirigeants.
* La commission des droits de l'homme de l'O.N.U. révèle que deux millions de personnes ont été exécutées sans jugement depuis 15 ans. La commission ne conclut pas son rapport par la proposition de dissoudre l'O.N.U. , malgré cette éclatante démonstration de son inutilité.
* La publicité nous prend pour des cons. La publicité nous rend cons.
* Peuples, pourquoi êtes-vous si beaux, si nobles, si dignes, si généreux, si hospitaliers, quand vous crevez de faim, et devenez-vous si laids, si gras, si arrogants, si cons, quand vous avez régulièrement le ventre plein?


* Ravaillac, après son arrestation, est soumis au supplice de la question. Le juge lui demande:
- Pourquoi avez-vous fait ça? A: vous n'aimiez pas Henri IV. B: vous vouliez tuer le temps? C: vous avez été victime d'une pulsation incontrôlée. D: vous vouliez voir si votre poignard coupait bien.
- Heu… , fait Ravaillac, je n'aimais pas Henri IV. Réponse A!
Et avec un petit sourire, le juge demande:
- Est-ce que c'est votre dernier mot?

* Marie-Claude confie à Eléonore:
- C'est fou! Ma fille me ressemble chaque jour davantage!
- Et il n'y a vraiment rien à faire?

* Un touriste dit à un petit Parisien:
- Je cherche la Tour Eiffel.
- C'est par là, tout droit, à deux cents mètres, à gauche. Vous ne pouvez pas la manquer, juste en dessous, il y a un marchand de glaces.

* "Je ne sais plus où aller en vacances", dit un monsieur. "Il y a deux ans, j'avais emmené ma famille à la montagne, mais les prix étaient vraiment trop élevés. Alors, l'an passé, nous sommes allés à l'hôtel à la mer. Et quand on m'a présenté la note, je l'ai trouvée vraiment trop salée".

* Un brave homme qui a porté plainte pour vol vient déposer devant le juge d'instruction.
- Enfin, lui dit celui-ci, vous accusez cet homme de vous avoir volé, quelles preuves avez-vous? Reconnaissez-vous parmi les objets saisis chez lui quelque chose vous appartenant?
- Pour sûr, monsieur le juge, je reconnais ce mouchoir.
- Voyons, mon ami, réplique le juge, comment voulez-vous reconnaître un mouchoir? Tenez, j'en ai un pareil!
- Ca se peut bien, monsieur le juge, on m'en a volé deux.

* Grondé par ses parents, un petit garçon se met à crier et à pleurer pendant de longues minutes. Enfin, il s'arrête.
- Alors, demande son père, tu as fini de pleurer?
- Non, ce n'est pas fini, mais je me repose un peu.

* Dans un restaurant chic "nouvelle cuisine", le chef cuisinier demande au client:
- Alors, comment avez-vous trouvé ma viande?
- Oh, comme ça, par hasard, sous les petits pois…

* Un patron de P.M.E. fait passer un entretien d'embauche à un nouveau commercial. Le gars a l'air sympathique et compétent et il tend son C.V. au chef d'entreprise. Le patron le prend, le survole des yeux, et sans attendre, il décroche son téléphone pour appeler le patron précédent.
- Bonjour, je suis Monsieur Mastard, patron des Établissements Mastard à Fleury-les-Berdouilles. J'ai ici devant moi un de vos ex-commerciaux qui postule pour un emploi dans ma boite. Je voulais savoir ce que vous pensiez de lui avant de l'embaucher. Il s'appelle Bonnetete, il a bien travaillé chez vous?
- Oui, c'est exact, répond le patron à l'autre bout du fil.
- Et il a travaillé longtemps?
- Bah, quelques heures au maximum...
- Mais pourtant son C.V. indique qu'il est resté beaucoup plus longtemps que ça chez vous...
- Oui, je sais, malheureusement il est resté deux ans...

* Un ivrogne, tenant à peine sur ses jambes, s'affale sur le comptoir d'un bar de nuit parisien. Le seul autre client du bar, également en état d'ébriété, lui tape sur l'épaule et l'interpelle:
- Hé l'ami, de quelle ville es-tu?
Le premier répond: - Je viens de Bordeaux... Et à Bordeaux, on sait boire !
L'interlocuteur sursaute:
- Pas vrai? Sais-tu que moi aussi je suis de Bordeaux? Et quel âge as-tu?
L'ivrogne réfléchit et lance:
- J'ai 35 ans, je suis né en mai 64!
- Pas possible... Moi aussi, 15 mai 64! Eh l'ami, à quelle école as-tu donc été quand tu étais petit?
Le premier prend de longues secondes pour finalement dire:
- A l'école Jean Jaurès. Ne me dis pas que toi aussi...
- Eh ben si, figure-toi, Jean Jaurès aussi!, précise l'autre avant de scander à l'adresse du barman:
- Tournée générale en l'honneur de mon nouveau pote!
A ce moment-là, un habitué entre dans le bar et lance au barman:
- Alors, quoi de neuf, patron?
Et l'homme derrière le comptoir:
- Pas grand chose, les jumeaux sont bourrés comme d'habitude...

* Une mère sort avec son tout jeune fils et rencontre en chemin une de ses amies fort jolie.
- Grégory, ordonne la mère, embrasse la dame.
- Non maman.
- Enfin Grégory, obéis, c'est un ordre!
- J'ai dit non maman!
- Mais ne fais pas ta mauvaise tête! Pourquoi ne veux-tu pas embrasser la dame?
- Parce que papa a essayé hier et il a reçu une paire de gifles!

* Alfred est amoureux de son petit chat Baba. Mais ce dernier se fait écraser et la maman du petit garçon ne sait pas comment le lui annoncer lorsqu'il revient de l'école et qu'il le cherche:
- Tu sais, Alfred, la vie ne dure pas toujours. On est petit, on grandit, on vieillit et puis on meurt. Tout le monde disparaît un jour ou l'autre. Et, voila, Baba est mort…
Mais à sa grande surprise l'enfant ne bronche pas et continue à manger son goûter. Puis il cherche son petit chat pour s'amuser avec lui. Sa maman le voit et recommence son explication:
- Vois-tu, Alfred, comme je te l'ai dit, tu ne reverras plus Baba: il a été écrasé par une voiture ce matin et il est mort…
Mais Alfred ne réagit pas et se remet à jouer. Sa maman est de plus en plus surprise, car elle s'attendait à des cris et des larmes, et elle ne comprend pas. Plus tard, il se remet à chercher son chat et elle lui explique une nouvelle fois la tragédie:
- Alfred, mon petit, ne cherche plus, je t'ai dit que ton chat Baba est mort, tu ne le reverras plus…
Et alors Alfred se met à pleurer, mais à pleurer comme jamais… Et sa maman lui dit:
- Ben alors, je t'ai déjà expliqué deux fois que Baba était mort écrasé…
Et Alfred lui répond en larmes:
- Oui, mais j'avais compris que c'était Papa…

* Surgissant dans la salle de bains, une mère de famille trouve son fils installé sous la douche, en imperméable et un parapluie ouvert à la main.
- Que fais-tu là-dessous? questionne t'elle.
- C'est le prof de français qui nous demande de raconter nos vacances dans une rédaction. Alors j'essaie de me remettre dans l'ambiance de la Bretagne…

* DICTONS ET MAXIMES:
- Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer. (dicton de marin breton)
- Travailler dur n'a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque ? (Edgar Bergen)
- Le travail est pour moi la chose la plus sacrée... c'est pour ça que je n'y touche pas !!!
- Heureux l'étudiant qui comme la rivière peut suivre son cours sans quitter son lit.
- L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve c'est que cela le fatigue. (Voltaire)
- Le travail est l'opium du peuple et je ne veux pas mourir drogué. (Boris Vian)
- Si tu as envie de travailler, assieds-toi et attends que ça passe. (proverbe corse)
- Si ton labeur est dur et si tes résultats sont minces, rappelle toi qu'un jour le grand chêne a aussi été un gland comme toi...
- Rien ne sert de partir à point, il faut courir plus vite.
- Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. (devise shadok)
- Noël au balcon, enrhumé comme un con.
- Qui pisse loin ménage ses pompes.

* Cela se passe dans le frigo, dans le bac à œufs. 10 œufs sont à l'intérieur...
Le premier œuf, le plus à gauche, regarde l'œuf le plus à droite et dit à son voisin : "Dis, regarde l'oeuf au bout, t'as vu la gueule qu'il a?"
Le deuxième œuf regarde, s'étonne : "Purée, oui, t'as raison ...", puis se retourne vers le troisième et lui dit : "Dis, t'as vu la gueule de l'autre au bout?"
"Oh fan... c'est pas possible...", et il se retourne vers le quatrième œuf et lui dit : "Eh! Regarde l'œuf du bout, il tire une de ces gueules!"
"Ah ouais!?! ...", et ainsi de suite jusqu'au huitième : "Dis, tu as vu ton voisin? Il est pas bien..."
Le neuvième œuf se retourne, regarde son voisin... puis il regarde alors le huitième œuf et lui répond: "T'es con, c'est un kiwi!"

* LE BETISIER DE LA SECU (phrases véridiques relevées dans la correspondance entre la caisse d'allocations familiales et les assurés):
- Quand mon petit a eu 2 ans, la caisse m'en a coupé la moitié.
- Mon mari étant pour le moment décédé...
- Faites des efforts, mon enfant va naître.
- J'ai été au lit avec le docteur pendant une semaine, et il me semble m'avoir fait aucun bien. Il faudra que je me procure un autre docteur.
- Suite au passage du contrôleur, veuillez m'envoyer un carnet de maternité.
- Veuillez me faire connaître la marche à suivre pour une naissance.
- Je suis enceinte de cinq mois et je n'ai rien fait!
- Orphelin a 13 ans, j'ai vécu de droite à gauche mais toujours dans le droit chemin.
- Mon mari est mort depuis deux mois, que dois-je faire pour le sortir de la caisse?
- J'ai nourri mon enfant au sein sans arriver à joindre les deux bouts.
- J'ai été victime d'un accident de la route provoqué par un chien en vélo.
- Cet hiver l'accouchement a été particulièrement difficile, il a fallu frayer un passage au chasse-neige.
- Depuis que mon mari est mort, il n'y a plus de bête à cornes à la maison.

* LE BETISIER DES DOUANIERS:
- Ses papiers, même s'ils étaient faux, étaient parfaitement en règle.
- Le bagage attendait avec un air louche.
- Le sac que portait la femme ayant aboyé à plusieurs reprises, nous en avons conclu qu'il ne contenait pas que des vêtements comme elle le prétendait.
- Le transport des animaux étant interdit en cabine, le chien avait été déguisé en petite fille.
- L'homme est mort avant de passer les contrôles douaniers, vraisemblablement pour n'avoir pas à nous présenter ses papiers.
- Plus l'homme cherchait à nous donner des explications sur son geste, plus nous avons compris qu'il ne parlait pas la même langue que nous.

* LE BETISIER DE L'EDUCATION NATIONALE:
- Personne dans cet établissement n'a jamais levé la main sur votre enfant, le règlement interdisant malheureusement de telles pratiques.
- Ce n'est pas parce que l'école est publique que votre fille doit l'être aussi!
- Le bizutage étant interdit par la loi, merci de le pratiquer en dehors de l'établissement.
- Les examens se dérouleront comme prévu à une date encore indéterminée.

* LE BETISIER DE LA GENDARMERIE (d'après leurs rapports):
- Nous avons pu constater qu'il n'y avait rien à constater.
- Quand le contrevenant a crié: "Espèce de gros con!" dans son dos, le brigadier de service a aussitôt cru se reconnaître et a verbalisé.
- L'homme, qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s'entendre très bien avec elle.
- Le plaignant, visiblement en état d'ébriété, prétendait s'appeler Jésus et signa le formulaire d'une croix.
- Pour finir, l'interpellé avoua le vol ainsi que quelques autres meurtres.
- Si nos gendarmes n'étaient pas intervenus, le viol n'aurait sûrement jamais eu lieu.
- Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l'un avec l'autre exactement le même jour.

* LE BETISIER DES IMPOTS (quelques perles écrites par le service des impôts):
- Sauf erreur de notre part, une erreur s'est glissée dans notre courrier du 22 mars dernier.
- Votre profession n'étant pas référencée, merci de nous en trouver une autre.
- Une erreur informatique nous a fait créditer votre compte de 184.000F au lieu de 18,40F. Veuillez nous en excuser...
- Nous sommes obligés de vous répondre affirmativement par la négative.
- Votre lettre de réclamation a été transmise par erreur à notre service réclamation.

* LE BETISIER DES ASSURANCES (courriers de 1988):
- J'avoue que je n'aurais pas du faire demi-tour sur l'autoroute avec ma caravane mais j'avais oublie ma femme a la station service!
- Je suis tombée enceinte après votre passage chez moi et de ce fait je voudrais vous poser une question au sujet de mon assurance-vie.
- Je suivais une voiture, quand celle-ci s'est arrêtée à un feu rouge à ma grande surprise.
- Je n'ai guère eu le temps de voir le piéton car il a immédiatement disparu sous ma voiture.
- J'ai été heurté de plein fouet par un poteau électrique.
- Je suis entré en collision avec un brave homme dont les moyens intellectuels m'ont paru terriblement limités. J'ai donc eu la chance de parvenir à lui faire signer un constat qui m'est particulièrement favorable. Je pense que vous m'en saurez gré.

* PAROLES D'ENFANTS :

A quel âge doit-on se marier?
- A 84 ans, parce qu'à cet âge, on n'a plus besoin de travailler et on peut passer toute la journée à s'aimer dans notre chambre. (Julie, 8 ans)
- Quand je n'irai plus à la garderie, je vais me trouver une femme. (Luc, 5 ans)

Quand peut-on embrasser quelqu'un?
- Il ne faut jamais s'embrasser s'il y a d'autres gens. C'est très gênant si quelqu'un vous voit. Mais si personne ne regardait, je serais prête a essayer avec un beau garçon, mais seulement quelques heures. (Christine, 9 ans)
- On ne devrait jamais embrasser les garçons. Ils nous mettent toujours plein de bave partout. C'est pour ça que j'ai cessé de le faire. (Josée, 8 ans)

Quel effet ça fait, de tomber en amour?
- Ca fait comme une avalanche: Sauve qui peut! (Roger, 9 ans)

La beauté et l'amour...
- Pour être aimé par quelqu'un qui n'est pas parent avec vous, ça peut aider d'être beau. (Josiane, 8 ans)
- C'est pas juste une question de beauté. Moi, je suis beau comme tout, mais j'ai encore trouvé personne pour me marier. (Jean-François, 7 ans)

Leur opinion personnelle sur l'amour:
- Moi, je suis pour l'amour, mais pas pendant mon émission de télé préférée. (Anita, 6 ans)
- L'amour nous trouve toujours, même si on essaye de se cacher. Je m'en suis caché depuis que j'ai eu 5 ans, mais les filles continuent de me trouver quand même. (Jeremy, 8 ans)

* La Commission Européenne a finalement tranché : après la monnaie unique, l'Union Européenne va se doter d'une langue unique, à savoir... le français.
Trois langues étaient en compétition: le français (parlé dans le plus grand nombre de pays de l'Union), l'allemand (parlé par le plus grand nombre d'habitants de l'Union) et l'anglais (langue internationale par excellence). L'anglais a vite été éliminé, pour deux raisons: l'anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand à cause de leur réticence légendaire à s'impliquer dans la construction européenne.
Le choix a fait l'objet d'un compromis, les Allemands ayant obtenu que l'orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser soit réformée, dans le cadre d'un plan de cinq ans, afin d'aboutir à l'eurofrançais.
1. La première année, les sons actuellement distribués entre 's', 'z', 'c', 'k' et 'q' seront répartis entre 'z' et 'k', ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.
2. La deuzième année, on remplazera le 'ph' par 'f', ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme 'fotograf' de kelke vingt pour zent.
3. La troizième année, des modifikazions plus draztikes seront pozzibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l'étaient; touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des 'e' muets, zourz éternel de konfuzion, en efet, tou kom d'autr letr muet.
4. La katrièm ané, les gens zeront devenu rézeptif à dé changements majeurs, tel ke remplazé 'g', zoi par 'ch', avek le 'j', zoi par 'k', zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l'ékritur de touz.
5. Duran la zinkièm ané, le 'b' zera remplazé par le 'p' et le 'v' zera lui auzi apandoné - au profi du 'f', éfidamen - on kagnera ainzi pluzieur touch zur no klafié.
Un foi ze plan de zink an achefé, l'ortograf zera defenu lochik, et lé chen pouron ze komprendr et komuniké.